Archives de l’auteur

Santé : avantages et inconvénients d’une mutuelle collective

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans comparateur-mutuelles

Les Assurances de Paris s’engagent à trouver la mutuelle collective au meilleur rapport qualité/prix pour votre mutuelle collective

Comparez les devis, tarifs et garanties des mutuelles et complémentaires santé


Publie originalement sur le Figaro : Par Noëlle Hermal – Publié 

mutuelle collectiveCertaines entreprises proposent à leurs salariés une mutuelle santé collective. Cette complémentaire santé assure la prise en charge de tout ou partie du personnel : avantage ou inconvénient ?

Mutuelle santé collective: le principe

De la même manière qu’un contrat souscrit individuellement, une mutuelle santé collective a pour objectif de prendre en charge les frais des salariés. La société a fait le choix de souscrire ce type de couverture santé, les cotisations sont donc versées à la fois par l’employeur et par les salariés.

Lorsqu’elle est mise en place dans une entreprise, cette mutuelle santé collective est généralement obligatoire et comme une complémentaire santé individuelle, elle peut aussi couvrir les frais de santé de la famille du salarié.

Est-elle obligatoire?

Une mutuelle entreprise obligatoire permet aux entreprises qui la souscrivent de bénéficier de certains avantages fiscaux et sociaux, conformément à la loi Fillon du 30 janvier 2009.

Lorsqu’un salarié est recruté après la mise en place de la mutuelle santé collective, l’affiliation est obligatoire. En revanche, le personnel présent avant l’entrée en vigueur de la mutuelle entreprise, comportant une cotisation salariale, est en droit de refuser le contrat. Des dérogations existent également pour les personnes en contrat à durée déterminée et les travailleurs saisonniers.

Mutuelle collective: quels avantages?

Au-delà des avantages fiscaux réservés aux employeurs, la souscription d’une mutuelle santé collective présente aussi des atouts pour le salarié. Ce type de contrat est bien souvent moins cher qu’une mutuelle individuelle. Elle permet aussi d’assurer ses enfants jusqu’à seize ans, voire vingt-six ans s’ils sont en apprentissage ou suivent des études: une protection non négligeable.

Des avantages fiscaux sont également accordés: les cotisations patronales et salariales sont déductibles du salaire brut imposable dans la limite d’un montant égal à 7 % du plafond annuel de la sécurité Sociale, auquel s’ajoute 3 % de la rémunération brute annuelle.

À noter : lorsqu’il quitte l’entreprise, le salarié peut demander à la compagnie d’assurance de souscrire une mutuelle santé individuelle équivalente à celle qu’il détenait. Le prix sera néanmoins plus élevé.

Quels sont les inconvénients d’une telle mutuelle?

Par définition, une mutuelle santé collective couvrant l’ensemble des salariés ne répond pas aux besoins spécifiques de chacun. Selon ses antécédents de santé, il peut effectivement être préférable d’adopter un contrat performant pour certains types de soins.

Si le salarié n’a pas la possibilité de refuser l’affiliation à la mutuelle collective, il peut décider de souscrire une complémentaire santé individuelle, en supplément. Cependant, les frais de cotisations seront alors à sa charge entière.

Share Button

La Sécu étudiante coûtera 4 € de plus en 2013 – 2014

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Par GÉRALDINE VIAL – Publié le 


Les étudiants vont payer un peu plus cher leur Sécurité sociale à la prochaine rentrée universitaire. En vertu d’un arrêté du 18 juillet, page publié le 25 au JO, cheapest le montant de leur cotisation à l’Assurance maladie pour l’année universitaire 2013 – 2014 est fixé à 211 €, contre 207 € cette année. Fixé par la CNAM, ce montant est en progression constante depuis quelques années.

Share Button

Comment se protéger en cas de canicule ?

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans comparateur-mutuelles

Par Marilyn Perioli [19-07-2013] Publiée originalement par Viva presse

Metéo France annonce une vague de chaleur dans la plupart des régions en France. Il est essentiel de bien se protéger.

Ça chauffe ! Metéo France annonce une vague de chaleur dans la plupart des régions en France. Il est essentiel de bien se protéger et de prendre toutes les précautions nécessaires. L’exposition à de fortes chaleurs constitue une agression pour l’organisme. On risque une déshydratation, l’aggravation d’une maladie chronique ou un coup de chaleur. Certains symptômes, comme des crampes musculaires dans les bras, les jambes, le ventre…, doivent vous alerter.

Plus grave, un état d’épuisement peut se traduire par des étourdissements, une faiblesse, une insomnie inhabituelle.

Que faire si vous repérez un personne souffrant d’un coup de chaleur ?

Transportez-la dans un endroit frais,
Faites-la boire, enlevez-lui ses vêtements,
Aspergez-la d’eau fraîche ou couvrez-la de linges humides et organisez des courants d’air.
La personne doit cesser toute activité pendant plusieurs heures. Consultez un médecin ou appelez le Samu (15) si ces symptômes persistent ou s’aggravent.

Canicule Info-service : 0 800 06 66 66 (appel gratuit).
Le site du ministère de la Santé, Météo France

 

Share Button

Objectif de l’assurance-maladie : économiser 2,5 milliards d’euros en 2014

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Par Marilyn Perioli sur viva.presse.fr

Assurance maladieLes recommandations de la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam) pour faire des économies viennent d’être exposées.

La semaine dernière, la Caisse avait déjà donné son diagnostic, aujourd’hui elle liste les propositions secteur par secteur. Elles visent à réaliser une économie de 2,48 milliards d’euros. Elles vont inspirer le gouvernement, qui prépare le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (2014).

Pour ce qui concerne les médicaments, les baisses de prix doivent générer 750 millions d’euros d’économies. D’autres part, la Caisse espère 150 millions d’euros de baisses de tarif dans le champ des prothèses, du respiratoire, des pansements, du cardio-vasculaire (et alignement du tarif des pompes à insuline sur celui d’autres pays). Il est prévu 150 millions d’euros d’économies au titre d’un nouveau protocole sur l’imagerie et sur la biologie.

La maîtrise médicalisée représente un point fort. La Cnam mise sur 600 millions d’euros (chaque année le même ordre de grandeur) grâce à des actions de maîtrise médicalisée (prescriptions, transports, sorties d’hôpital, pertinence des actions chirurgicales…).

50 millions d’euros devraient être économisés grâce au développement de la rééducation en ville après une intervention en orthopédie, à la prise en charge des personnes âgées après une hospitalisation, ou encore l’optimisation de la prise en charge des plaies chroniques. La pertinence des actes pourrait rapporter 40 millions d’euros (appendicectomie, canal carpien, cancer de la prostate…).

Lire la suite sur viva.presse.fr

Share Button

Les progrès thérapeutiques du diabète type 1

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Un article très intéressant a été publié sur Viva Press :

Diabète de type 1, une piste prometteuse Par Sylvie Boistard

Les personnes diabétiques de type 1 pourront elles un jour autogénérer leurs propres cellules productrices d’insuline ? L’enjeu est de taille pour les chercheurs puisque près de 15 000 enfants et jeunes adultes sont concernés en France et plus de 30 millions dans le monde.

Diabète de type 1, une piste prometteuse

© Patrick ALLARD/REA

Ce diabète dit insulinodépendant est une maladie auto-immune : sans que l’on sache encore trop pourquoi, le corps détruit les cellules β du pancréas qui sécrètent l’insuline. Or l’insuline, qui aide à réguler le taux de sucre dans le sang, est une hormone indispensable à l’organisme. Il faut donc combler cette carence par des injections (à l’aide d’un ­stylo ou d’une pompe à insuline) plusieurs fois par jour, et ce durant toute la vie.

Or une équipe de l’Inserm a montré chez la souris que le pancréas contient des cellules capables de se transformer en cellules β productrices d’insuline et ceci à tout âge. Ils révèlent également que toutes les cellules β du pancréas peuvent être régénérées plusieurs fois et que le diabète des souris, induit chimiquement, peut ainsi être “soigné” de façon répétée.

Lire la suite sur  http://www.viva.presse.fr//diabete-de-type-1-une-piste-prometteuse-167796

Share Button

Attention aux faux courriels de l’assurance maladie

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Les escroqueries se multiplient sur Internet. Le site ameli.fr de la Sécurité sociale en est lui aussi victime… Attention ! 
 
URL source :  goo.gl/bfeuZ  Publié sur Viva Presse Par Anne-Marie Thomazeau

L’assurance maladie des Hauts-de-Seine met en garde les assurés contre l’envoi de courriels frauduleux les invitant à communiquer leurs coordonnées bancaires. 

Ces courriels ressemblent à ceux que l’assurance-maladie envoie tous les mois aux assurés pour les informer que leur relevé de remboursements mensuel est disponible sur leur compte électronique ameli.fr. 

En fait, le lien proposé dans ces courriels renvoie sur une page qui reproduit, à s’y méprendre, le compte ameli ; il s’agit, en réalité, d’un site illégal permettant  d’obtenir les coordonnées bancaires de l’assuré. 

Soyez vigilants ! C’est une technique d’escroquerie en ligne appelée « hameçonnage » (ou phishing), utilisée pour obtenir des informations confidentielles. 

Votre caisse d’assurance maladie ne vous demande jamais votre numéro de carte de crédit, ni par internet, ni par courriel, ni par téléphone. 

Si vous avez reçu un courriel de ce type : que faire ? 

N’y répondez surtout pas, et supprimez-le de votre boîte de messagerie. Si vous avez déjà communiqué vos données bancaires (n° de carte bleue par exemple), prévenez rapidement votre banque pour faire opposition. 
En cas de doute sur l’authenticité d’un courriel provenant de l’assurance-maladie, vous pouvez contacter un conseiller par téléphone au 3646, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30 (coût d’un appel local depuis un poste fixe).

 
 
Share Button

Hospitalisation : la prise en charge des mutuelles santé

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans comparateur-mutuelles

Un article intéressant publié dans le Figaro du 5 mars 2013 sur ce sujet : Par Laurence De Percin

Une hospitalisation dans un hôpital public n’est ni mieux ni moins bien prise en charge par l’Assurance maladie que dans une clinique privée. Toute la différence est dans le bénéfice ou non des mutuelles santé et le contrat d’assurance choisi.

 
Hospitalisation : la prise en charge des mutuelles santé

Hospitalisation : la prise en charge des mutuelles santé
Crédits photo : Creatas/Getty Images/Creatas RF

Les frais de séjour

Que l’hôpital soit public ou privé, s’il est conventionné (c’est-à-dire si ses tarifs sont fixés en accord avec la Sécurité sociale), l’Assurance Maladie fixe sa prise en charge à 80% des frais.

Si vous avez une complémentaire santé, elle rembourse les 20% restants.

À noter: Dans certaines situations, les frais sont remboursés à 100% par la Sécurité sociale. C’est le cas par exemple:

  • pour un accouchement,
  • pour une affection de longue durée,
  • plus généralement, lorsque l’hospitalisation se prolonge au-delà du 30e jour consécutif.

Le forfait hospitalier

Le forfait hospitalier est la somme qui reste à la charge du patient, pour tout séjour supérieur à 24 heures, dans un établissement hospitalier public ou privé.

Il est fixé à 18€ par jour (y compris le jour de sortie) et 13,50€ en psychiatrie.

Exemple: Vous êtes hospitalisé dans la clinique privée près de chez vous pour une opération chirurgicale.

  • chambre: 80€ par jour,
  • prise en charge de l’Assurance maladie: 80€ X 80% = 64€ par jour – 18€ de forfait hospitalier = 46€ par jour,
  • prise en charge de la mutuelle: 80€ X 20% = 16€ par jour + les 18€ de forfait hospitalier, si votre complémentaire santé prévoit de le rembourser. Sinon, ces 18€ par jour restent à votre charge.

Les frais de confort

Cependant, ces tarifs ne comprennent que la chambre d’hôpital. En générale, il faut même la partager avec un ou plusieurs autres patients.

Si vous souhaitez améliorer votre confort, tous les frais supplémentaires sont aussi à votre charge.

Une fois de plus, votre mutuelle peut vous apporter une aide financière non négligeable.

Exemple: Dans la clinique privée que vous avez choisie près de chez vous, vous voulez une chambre individuelle, la télévision et un accès Wifi pour votre ordinateur.

  • chambre individuelle: 95€ par jour,
  • télévision: 9€ par jour,
  • wifi: 6€ par jour,
  • total: 110€ par jour.

Votre mutuelle peut financer ces frais. Selon la formule de contrat que l’on choisit, l’aide peut être de 40€, 60€, voire 80€ et même 150€ par jour pour les meilleures formules de prise en charge.

C’est donc un très bon critère pour choisir sa mutuelle. Interrogez votre courtier, il vous aidera à comparer les tarifs et les services auxquels ils correspondent.

 

 

Share Button

Les pistes pour bien choisir sa complémentaire santé individuelle

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans comparateur-mutuelles

LE MONDE ECONOMIE | Par Pauline Janicot : Les pistes pour bien choisir sa complémentaire santé individuelle

Près de 40 % des Français ne bénéficient pas d’une complémentaire-santé par l’intermédiaire de leur employeur. Afin de rembourser les dépenses non couvertes par la Sécurité sociale, ils peuvent souscrire un contrat auprès d’un assureur ou d’une mutuelle.

Voici quelques extraits d’un article tiré du Monde Economie du 11 février 2013 qui vous aideront à bien choisir votre complémentaire santé individuelle.

complémentaire-santé

En moyenne, une complémentaire santé coûte 700 euros par an à un célibataire, 2 000 euros à une famille avec deux enfants et 3 000 euros à un couple de retraités. Sachant que plus les garanties sont importantes, plus la cotisation annuelle est élevée.

Face à la forte augmentation des tarifs des complémentaires santé, les mutuelles ont développé des offres à bas coût, qui valent entre 5 et 10 euros par mois et par assuré. Elles peuvent être souscrites directement sur Internet et sont généralement restreintes à l’hospitalisation, incluant uniquement la prise en charge des frais d’honoraires et de séjour. Très limitées, elles sont destinées aux jeunes qui consultent peu de médecins et qui ne portent pas de lunettes.

ENTRE 150 % ET 300 % DU TARIF CONVENTIONNEL

C’est pourquoi ceux qui consultent régulièrement un pédiatre, un psychiatre ou un cardiologue ont intérêt à opter pour une complémentaire santé remboursant entre 150% et 300% du tarif conventionnel…

L’hospitalisation est la seule couverture sur laquelle il est difficile de faire l’impasse. « C’est le seul cas où il ne faut pas hésiter à choisir une garantie supérieure, même si on est en bonne santé, car les dépassements d’honoraires sont courants pour les actes chirurgicaux »… 

Sachez enfin que, si vous souhaitez résilier votre contrat, il faut s’y prendre à l’avance en envoyant à l’assureur une lettre recommandée, avec accusé de réception, au moins deux mois avant la reconduction tacite annuelle.

Share Button

Comparateur mutuelle: Nouveauté assurancesdeparis.com

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans comparateur-mutuelles

Comparateur mutuelle:

Comparateur mutuelle:

Comparateur mutuelle : www.assurancesdeparis.com a été conçu pour faire bénéficier aux internautes de comparatif de mutuelles auprès d’un grand nombre de compagnies d’assurances et de mutuelles.

Les services mises en place sur le site sont la mise à disposition en ligne de devis mutuelles santé, de tarifs mutuelles , de téléchargements des garanties mutuelles , de la souscription en ligne du contrat de mutuelle choisi par l’internaute.

D’autres services, comme le palmarès des meilleurs hôpitaux de France par spécialités, l’outil d’aide à l’acquisition d’une complémentaire santé, l’analyse de devis dentaire ou optique ou encore l’aide à la résiliation d’un contrat de mutuelle figurent gratuitement sur le site.

Ainsi www.assurancesdeparis.com , comparateur mutuelle santé, vous garantit les meilleurs prix du web pour votre mutuelle santé et complémentaire santé. Cette société, spécialiste de la mutuelle santé et complémentaire, aide l’internaute à trouver le meilleur rapport qualité prix pour lui et toute sa famille.

Il peut tranquillement de son canapé comparer gratuitement son contrat de mutuelle avec toutes les offres de mutuelles et complémentaires santé possibles sur le site, demander des explications sur toutes les garanties et formules possibles et enfin finaliser sa souscription et ainsi être pris en charge, lui et toute sa famille, sans délai d’attente et recevoir sa carte de tiers payant lui permettant de n’avancer aucune sommes d’argents aux pharmaciens , laboratoires, centres de radiologies, aux hopitaux…..

Share Button

Pas de suppression de la TSCA en 2013

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans comparateur-mutuelles

TSCA (taxe spéciale sur les conventions d'assurances)La TSCA (taxe spéciale sur les conventions d’assurances) est un impôt proportionnel créé en 1944 qui doit être acquitté sur certaines conventions d’assurance, selon le cas, par l’assureur, le courtier ou l’assuré lui-même.

La TSCA  est régie par les dispositions des articles 991 à 1004 du Code général des impôts français. Le produit de cette taxe en 2010 était de 6,029 milliards d’euros. Il est affecté pour partie aux départements, à la Caisse nationale des allocations familiales et à la Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAM).

La croissance des dépenses de santé pèse sur le tarif des complémentaires d’autant que le doublement de la taxe spéciale sur les conventions d’assurance instauré par le précédent gouvernement ne semble pas, pour l’instant, remis en cause par l’actuelle majorité. « Nous avons fait pression pendant la campagne présidentielle auprès de l’équipe de François Hollande, reconnaît Gérard Andreck. Jusqu’ici, force est de constater que le gouvernement se hâte lentement à signer la suppression de la TSCA. »

Share Button