Plfss 2014 : toujours pas de mutuelle pour tous

Ecrit par miguel sur . Publié dans assurance-maladie

Le Comparateur de Mutuelle Assurances de Paris vous recommande la lecture un article sur VivaPresse

PLFSS

Annoncée par François Hollande, lors du Congrés de la Mutualité Française, la généralisation à tous les Français de la complémentaire santé pour tous n’est pas au programme du Projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2014. Lors de l’annonce du Projet de loi, le gouvernement est revenu sur la situation de l’assurance complémentaire en France qui couvrait, en 2012, 13,7 % des dépenses de soins des Français et qui est le premier financeur de certaines dépenses de santé telles que les soins dentaires, l’optique et l’audioprothèse. Pour ces dépenses, ne pas être couvert par une complémentaire santé constitue un facteur notoire de renoncement aux soins. On estime qu’il y avait en 2012 2,5 millions de personnes sans couverture complémentaire santé, dont au moins la moitié y a renoncé pour des raisons financières tandis que les personnes couvertes ont des niveaux de garanties et de coûts très hétérogènes. Marisol Touraine, dans sa « Stratégie nationale de santé » présentée lundi a formulé l’objectif de « généraliser, à l’horizon 2017, l’accès à une couverture complémentaire de qualité », régulée par les pouvoirs publics.

Lire la suite …

 

Share Button

La Sécu étudiante coûtera 4 € de plus en 2013 – 2014

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Par GÉRALDINE VIAL – Publié le 


Les étudiants vont payer un peu plus cher leur Sécurité sociale à la prochaine rentrée universitaire. En vertu d’un arrêté du 18 juillet, page publié le 25 au JO, cheapest le montant de leur cotisation à l’Assurance maladie pour l’année universitaire 2013 – 2014 est fixé à 211 €, contre 207 € cette année. Fixé par la CNAM, ce montant est en progression constante depuis quelques années.

Share Button

Objectif de l’assurance-maladie : économiser 2,5 milliards d’euros en 2014

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Par Marilyn Perioli sur viva.presse.fr

Assurance maladieLes recommandations de la Caisse nationale d’assurance-maladie (Cnam) pour faire des économies viennent d’être exposées.

La semaine dernière, la Caisse avait déjà donné son diagnostic, aujourd’hui elle liste les propositions secteur par secteur. Elles visent à réaliser une économie de 2,48 milliards d’euros. Elles vont inspirer le gouvernement, qui prépare le prochain projet de loi de financement de la Sécurité sociale (2014).

Pour ce qui concerne les médicaments, les baisses de prix doivent générer 750 millions d’euros d’économies. D’autres part, la Caisse espère 150 millions d’euros de baisses de tarif dans le champ des prothèses, du respiratoire, des pansements, du cardio-vasculaire (et alignement du tarif des pompes à insuline sur celui d’autres pays). Il est prévu 150 millions d’euros d’économies au titre d’un nouveau protocole sur l’imagerie et sur la biologie.

La maîtrise médicalisée représente un point fort. La Cnam mise sur 600 millions d’euros (chaque année le même ordre de grandeur) grâce à des actions de maîtrise médicalisée (prescriptions, transports, sorties d’hôpital, pertinence des actions chirurgicales…).

50 millions d’euros devraient être économisés grâce au développement de la rééducation en ville après une intervention en orthopédie, à la prise en charge des personnes âgées après une hospitalisation, ou encore l’optimisation de la prise en charge des plaies chroniques. La pertinence des actes pourrait rapporter 40 millions d’euros (appendicectomie, canal carpien, cancer de la prostate…).

Lire la suite sur viva.presse.fr

Share Button

Les progrès thérapeutiques du diabète type 1

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Un article très intéressant a été publié sur Viva Press :

Diabète de type 1, une piste prometteuse Par Sylvie Boistard

Les personnes diabétiques de type 1 pourront elles un jour autogénérer leurs propres cellules productrices d’insuline ? L’enjeu est de taille pour les chercheurs puisque près de 15 000 enfants et jeunes adultes sont concernés en France et plus de 30 millions dans le monde.

Diabète de type 1, une piste prometteuse

© Patrick ALLARD/REA

Ce diabète dit insulinodépendant est une maladie auto-immune : sans que l’on sache encore trop pourquoi, le corps détruit les cellules β du pancréas qui sécrètent l’insuline. Or l’insuline, qui aide à réguler le taux de sucre dans le sang, est une hormone indispensable à l’organisme. Il faut donc combler cette carence par des injections (à l’aide d’un ­stylo ou d’une pompe à insuline) plusieurs fois par jour, et ce durant toute la vie.

Or une équipe de l’Inserm a montré chez la souris que le pancréas contient des cellules capables de se transformer en cellules β productrices d’insuline et ceci à tout âge. Ils révèlent également que toutes les cellules β du pancréas peuvent être régénérées plusieurs fois et que le diabète des souris, induit chimiquement, peut ainsi être “soigné” de façon répétée.

Lire la suite sur  http://www.viva.presse.fr//diabete-de-type-1-une-piste-prometteuse-167796

Share Button

Attention aux faux courriels de l’assurance maladie

Ecrit par Comparateur Mutuelles sur . Publié dans assurance-maladie

Les escroqueries se multiplient sur Internet. Le site ameli.fr de la Sécurité sociale en est lui aussi victime… Attention ! 
 
URL source :  goo.gl/bfeuZ  Publié sur Viva Presse Par Anne-Marie Thomazeau

L’assurance maladie des Hauts-de-Seine met en garde les assurés contre l’envoi de courriels frauduleux les invitant à communiquer leurs coordonnées bancaires. 

Ces courriels ressemblent à ceux que l’assurance-maladie envoie tous les mois aux assurés pour les informer que leur relevé de remboursements mensuel est disponible sur leur compte électronique ameli.fr. 

En fait, le lien proposé dans ces courriels renvoie sur une page qui reproduit, à s’y méprendre, le compte ameli ; il s’agit, en réalité, d’un site illégal permettant  d’obtenir les coordonnées bancaires de l’assuré. 

Soyez vigilants ! C’est une technique d’escroquerie en ligne appelée « hameçonnage » (ou phishing), utilisée pour obtenir des informations confidentielles. 

Votre caisse d’assurance maladie ne vous demande jamais votre numéro de carte de crédit, ni par internet, ni par courriel, ni par téléphone. 

Si vous avez reçu un courriel de ce type : que faire ? 

N’y répondez surtout pas, et supprimez-le de votre boîte de messagerie. Si vous avez déjà communiqué vos données bancaires (n° de carte bleue par exemple), prévenez rapidement votre banque pour faire opposition. 
En cas de doute sur l’authenticité d’un courriel provenant de l’assurance-maladie, vous pouvez contacter un conseiller par téléphone au 3646, du lundi au vendredi de 8 h 30 à 17 h 30 (coût d’un appel local depuis un poste fixe).

 
 
Share Button